Menu

#1 for moving abroad

  • 1. Location Details
  • 2. Size of Move
  • 3. Your Details
  • 4. Your Quotes
  • As seen on
  • Time logo
  • Guardian logo
  • Forbes logo
  • Telegraph logo
  • BBC Radio logo
  • Business Insider logo

We are a proud member of the International Association of Movers and IAM Logistic Network.

CARTE : La Qualité De Vie Dans Le Monde

Durant les deux derniers mois, nous avons publié des cartes infographiques qui mettaient en comparaison le bonheur, le coût de la vie, le revenu disponible et certaines choses qui se révélaient être importantes pour les gens à travers le monde.

CARTE : La Qualité De Vie Dans Le Monde

Durant les deux derniers mois, nous avons publié des cartes infographiques qui mettaient en comparaison le bonheur, le coût de la vie, le revenu disponible et certaines choses qui se révélaient être importantes pour les gens à travers le monde.

L’indice de qualité de vie est construit à partir d’une série de facteurs parmi lesquels la sécurité, les soins reçus, les prix à la consommation et le pouvoir d’achat, la circulation, la pollution ainsi que le ratio des prix de l’immobilier par rapport au revenu. Cette carte montre précisément que : l’indice de qualité de vie dans le monde :

La Qualité de Vie Dans Le Monde Entier

Share this Image On Your Site

Il y a quelques résultats qui sont pour le moins surprenant comme le fait que l’Arabie Saoudite soit au 6ème rang mondial et l’Oman au 7ème en ce qui concerne la qualité de vie. Cela est bien au-dessus des Etats-Unis, du Canada, de l’Australie ou des Emirats Arabes Unis. Cependant, si vous creusez d’avantage dans les facteurs pris en compte dans l’indice, les choses se clarifient.

Comment l’indice de qualité de vie est-il calculé ?

Les données ont été collectées par Numbeo.com qui se trouve être la plus grande base de données générées par les utilisateurs sur les villes et les pays. Tout d’abord, il est important de noter que les données proviennent de sondages en ligne et non pas de rapports officiels de gouvernements. Cela implique que pour certains facteurs, les données soulignent la perception de la population locale plutôt que de montrer des chiffres trouvés dans des rapports gouvernementaux.

Veuillez noter que les pays marqués d’un signe * ont des données peu fiables. Sept facteurs ont été pris en compte pour déterminer l’indice de qualité de vie et chacun d’eux est basé sur de nombreux sondages pour former un échantillon de la population :

Sécurité : l’indice de sécurité a été déterminé par des questions portant par exemple sur le degré de gravité avec lequel les enquêtés considéraient le taux de criminalité et comment cela avait évolué ces trois dernières années. Il y avait également des questions sur le sentiment de sécurité de jour et de nuit ainsi que sur l’intensité de crainte d’être volé, insulté ou agressé.

Les soins de santé : les enquêtés ont été interrogés sur les compétences du personnel médical, la qualité des équipements médicaux, la rapidité du déroulement des examens, la précision et la gentillesse des soignants vis-à-vis des patients.

Les prix à la consommation : c’est un indicateur relatif des prix des biens des consommateurs qui comprend les provisions, les restaurants, le transport et les services publics mais exclu le prix des locations et des propriétés. Comme d’autres indices, l’indice des prix à la consommation (IPC) est issu des réponses des consommateurs à une douzaine de questions concernant les prix d’articles spécifiques. La carte des coûts de la vie de Movehub fait usage du IPC afin de comparer le coût de la vie dans différents pays du monde.

Pouvoir d’achat : si l’indice du prix à la consommation (voir ci-dessus) se focalise sur le prix définitif du bien de consommation, le pouvoir d’achat souligne la capacité de la population à l’acheter. Par exemple, les prix des biens de consommation peuvent être plus bas en Europe de l’Est qu’en Europe de l’Ouest, mais il en est de même avec le pouvoir d’achat qui montre que, même si les prix sont plus bas, le revenu des personnes ne permet pas de dépenser plus.

La circulation : c’est probablement l’un des indices les plus intéressants de la qualité de vie et celui responsable d’importantes variations dans les classements, en particulier dans les pays à faible revenu. C’est un indice basé sur le temps passé à se déplacer mais également sur l’insatisfaction liée au temps consommé et à l’estimation de la consommation de dioxyde de carbone (CO2).

Pollution : cet indice est basé sur des questions concernant, par exemple, la perception de la qualité de l’eau et de l’air, l’accès à l’eau potable, la pollution sonore, les espaces verts publics et la satisfaction par rapport au service de collecte des déchets.

Ratio prix immobilier/revenu : mesure la capacité d’achat d’appartement en utilisant le ratio du prix moyen des appartements sur le revenu moyen disponible des ménages exprimé en années de revenus.

La plus haute qualité de vie

Les 15 premiers pays ont eu des résultats raisonnablement bons dans tous les indices. Sans surprise, la Suisse se trouve au premier rang avec une grande marge, elle est suivie par le Danemark dont le score a été inférieur seulement à cause de son pouvoir d’achat plus faible. En effet, le Danemark a obtenu un score bien plus élevé sur le système de santé et les prix à la consommation. De plus, il avait un ratio prix immobilier/revenu moitié moins élevé que celui de la Suisse, ce qui montre que pour les revenus moyens, il est deux fois plus facile d’acheter un bien immobilier.

La 3ème place était, à juste raison, occupée par l’Allemagne qui avait un ratio prix immobilier/revenu équivalent à celui de la Suisse, mais un classement bien meilleur dans l’indice du prix à la consommation.

La Finlande (4ème) était avant la Suède et la Norvège (9ème), ce qui était globalement dû à une perception de la sécurité bien meilleure ainsi que d’un ratio prix immobilier/revenu plus bas. En d’autres mots, acheter un appartement de 90m² est 0.25 fois plus abordable en Finlande qu’en Norvège ou en Suède. De plus, malgré des salaires bien plus élevés en Norvège, le pouvoir d’achat y est en réalité plus faible qu’en Suède et en Finlande.

L’Arabie Saoudite et l’Oman se classent respectivement à la 6ème et 7ème place, avant les Etats-Unis, le Canada, l’Australie et le reste des pays européens. Même si les salaires ne sont pas forcément plus élevés, l’indice du prix à la consommation dans ces pays est bien plus bas, tout comme les prix de l’immobilier. Cela conduit à un pouvoir d’achat bien plus élevé et un ratio prix immobilier/revenu plus faible comparé à la plus part des nations les plus développées. Acheter un appartement de prix moyen est, pour un salaire moyen, en Oman ou en Arabie Saoudite trois fois plus aisé qu’en Australie, par exemple.

L’Australie était en 8ème position, juste au-dessus des Etats-Unis (10ème) et du Canada (12ème). L’Australie a obtenu de bons résultats dans tous les indices. Cependant, les Australiens semblent se sentir moins en sécurité et moins heureux à propos de leurs déplacements si l’on compare avec certaines nations européennes. Outre la Suisse et la Norvège, l’Australie doit aussi payer plus pour des biens et des services équivalents comparé aux Etats-Unis, au Canada et à la plus part des pays européens. Voisine de l’Australie, la Nouvelle-Zélande, occupe un rang inférieur (16ème) principalement à cause de son faible pouvoir d’achat. D’un autre côté, le pays a obtenu un score un peu plus satisfaisant pour tous les autres facteurs. Les Kiwis se sentent plus en sécurité, on plus confiance dans les soins qu’ils reçoivent, paient moins pour les mêmes biens de consommation, les revenus moyens ont plus facilement accès à la propriété, ils sont plus heureux en ce qui concerne leurs déplacements et vivent dans un environnement moins pollué.

Un autre groupe comprend l’Autriche (11ème) et les Pays-Bas (13ème) qui paient moins pour les produits de consommation et ont un pouvoir d’achat plus important qu’au Royaume-Uni ou en Irlande par exemple. Les Néerlandais et les Autrichiens se sentent également plus en sécurité comparé aux Britanniques et aux Irlandais. Cependant, il existe une grande différence entre les deux : le logement aux Pays-Bas est environ deux fois plus abordable qu’en Autriche et, étonnamment, les Néerlandais sont moins contents de leurs déplacements.

L’Islande était à la 14ème place, juste devant le Luxembourg (15ème). Comparée à la plus part des pays d’Europe de l’Ouest, l’Islande a un indice des prix à la consommation bien plus élevé et un pouvoir d’achat plus faible. Cependant, les Islandais semblent très satisfaits de leur système de santé. Le pays se classe également parmi les meilleurs en termes de pollution et de transport.

L’indice de qualité de vie est un indicateur important que vous pouvez utiliser afin de guider vos décisions lorsque vous envisagez de déménager à l’étranger. Mais il est important de garder à l’esprit que ce n’est qu’un indice. La qualité de vie ne se mesure pas seulement par une série de chiffres. Certains facteurs sont très subjectifs et il est certain qu’ils ont tous un degré d’importance variable pour chaque personne dans sa singularité à travers le monde.

Etes-vous d’accord avec cela, ou pensez-vous que quelque chose d’autre aurait pu être intégré à l’étude ? Faites-nous en part, nous aimerions savoir.