Menu

#1 for moving abroad

  • 1. Location Details
  • 2. Size of Move
  • 3. Your Details
  • 4. Your Quotes
  • As seen on
  • Time logo
  • Guardian logo
  • Forbes logo
  • Telegraph logo
  • BBC Radio logo
  • Business Insider logo

We are a proud member of the International Association of Movers and IAM Logistic Network.

London ScoreCard

Movehub Rating: 100

health care
70
purchase power
53
quality of life
cost of living
70
crime rate
50
Hover over the charts to see how the score is calculated.

Déménager de Paris à Londres

Que vous soyez solo ou en famille, déménager de Paris à Londres peut être un choix que vous aurez à faire dans votre vie professionnelle.

D’une capitale à l’autre, il est difficile de porter une préférence: les deux sont tellement riches en histoire, architecture, art et culture…

Chaque capitale a ses atouts, chacune peut se défendre et être représentative d’un vrai art de vivre.

Source: flickr | Altug Karakoc

Londres, dont le surnom est « ville-monde », est emblématique de multi culturalités qui la rendent si riche dans de multiples domaines. Ses immigrants ont teinté de leurs mains toute la quintessence de cette capitale, à la fois « so british » et sous influences.

Vieilles d’environ 2000 ans, toutes deux rassemblent des richesses architecturales classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO car elles ont toutes deux subi l’influence gallo-romaine et développé leurs propres patrimoines. Entre Paris, ville des Lumières, et Londres la sublime, la bataille est compliquée. Nous ne ferons pas ici un éventail de lieux à visiter car ils sont tous plus beaux les uns que les autres.

Maintenant, quand il est l’heure de faire un choix personnel, Big Ben et la Tour Eiffel, Soho ou les Halles, La City ou La Défense, Shakespeare ou Molière ne peuvent être seuls à se battre. Qu’en est-il de la vraie vie, celle du « citizen » ? A quelle qualité de vie peut-on s’attendre?

Comparaison Paris/Londres

Même si Paris rassemble un grand nombre de déracinés, provinciaux et étrangers, Londres s’érige en capitale universelle avec 40 % de population étrangère.

Ses différents flux migratoires la rendent internationale. Ce melting-pot officiel est toutefois assez organisé, et ce, par quartiers. Il est possible, dans certaines rues, de ne pas entendre un mot d’anglais.

VOUS PENSEZ À DÉMÉNAGER EN FRANCE?

emplissez le formulaire en haut de la page et bénéficiez de jusqu'à 70% de réduction sur votre devis en comparant les fournisseurs!

Compare Removals Quotes

Les Londoniens ont tendance à vivre en communautés. Vous pourrez vous en rendre compte par de simples ballades à pied: chinois, indiens, pakistanais, africains, européens se rassemblent autour de multiples artères communes. Même si Paris possède son propre quartier chinois, la capitale de la France est loin de ce découpage communautaire.

Londres est une ville économiquement très dynamique, détenant sa propre place boursière comme Paris. Les salaires y sont plus élevés mais en corrélation avec le coût de la vie également plus cher qu'à Paris.

Source: flickr | Gonzalo Díaz Fornaro

Il ne faut d'ailleurs pas oublier que les anglais ont refusé d'adhérer à l'euro, monnaie commune européenne, et ont conservé le "pound" ou livre sterling dont le cours connait des variations régulières mais est toujours plus fort que l'euro.

Avant votre départ de Paris, il faudra, par ailleurs, bien vous renseigner sur votre protection sociale. En tant qu'expatrié, vous resterez sous le statut français mais si vous devenez salarié de droit anglais, vous aurez de nombreuses démarches à effectuer afin de vous couvrir ainsi que votre famille.

Le régime anglais est financé par l'Etat (assurance maladie, chômage, etc.) mais est moins favorable et plus onéreux qu'en France. Le CDI n'existe pas et vous pouvez être licencié quasiment du jour au lendemain.

Il en va de même pour votre installation. Il vous faudra être vigilant quant au choix de quartier de résidence. Londres étant une ville très dynamique, certains endroits sont très festifs d'autres beaucoup plus familiaux.

Coût de la vie

De manière générale, vivre à Londres est bien plus cher qu’à Paris. Pour un même standard de vie, il vous faudra un budget de 5 500 euros à Londres, contre un budget de 4 000 euros à Paris. Ce calcul des prix inclut la location d’un appartement.

Quotidiennement, voici les différences auxquelles vous serez confronté:

Alimentation

A l’exception des fruits et légumes dont les prix sont à peu près comparables, les autres catégories sont plus chères à Londres : 1.28€ la bouteille de lait (0.96€ en France), 1.19€ la bouteille d’eau (vs 0.87€), 9.42€ la bouteille d’un vin moyen (vs 5€), 2.28€ le kg de riz (vs 1.77€). Vous trouverez très peu de petits commerces mais beaucoup de grandes surfaces et centres commerciaux.

Transports

Votre ticket métro 1 trajet à Londres vous coûtera 3.5€ contre 1.70€ à Paris, la carte d’abonnement mensuelle 175€ contre 67€. Il faut toutefois préciser que les rails sont privés en Angleterre et que le service londonien, très sécurisé, fonctionne 24h/24.

Le taxi vous coûtera 3.7€ pour 1 km contre 1.37€ à Paris, l’achat d’une voiture neuve environ 27% plus cher. Londres compte par ailleurs 5 aéroports.

Sorties et loisirs

Corrélés au coût de la vie, les loisirs sont en général plus onéreux qu'à Paris. Il faut compter 17% supplémentaires par plat au restaurant, 16 € pour une place de cinéma au lieu de 10 €, 70 € l'abonnement mensuel à un club de sport au lieu de 60 €.

Par contre, il existe à Londres énormément de fast-foods, de cuisine britannique ou d'ailleurs qui permettent de s'alimenter à coût réduit. Du reste, le coca-cola est vendu 1.57€ au restaurant au lieu de 3.50€ en France.

Prix de l’immobilier

Londres et Paris ont un coût de l’immobilier très élevé et font partie des villes les plus chères au monde.

Pour la location d’un appartement d’une chambre, il vous faudra compter 2 070€ par mois dans le centre de Londres (vs 1 120€ à Paris), 1 380€ en banlieue (vs 830€).

Source: Flickr | Javi Sánchez de la viña

Pour la location d’un appartement de trois chambres, il vous faudra compter 4 170€ par mois dans le centre de Londres (vs 2 255€ à Paris), 2 425€ en banlieue (vs 1680€).

Les locations sont très onéreuses et des quartiers jusque là qualifiés de pauvres, comme South Bank et l'Est de Londres, connaissent un véritable essor, tel le XVIIIème et XIXème arrondissements de Paris. La colocation est très développée pour les célibataires mais aussi de plus en plus pour les familles.

Si vous souhaitez acheter, le prix du mètre carré est de 12 850€ dans le centre de Londres (vs 9 700€ à Paris), 6 985€ en banlieue (vs 7 025€). Attention, l’acheteur a la responsabilité de se renseigner sur le bien qu’il souhaite acquérir et le contrat ne lui offre pas la possibilité de se retourner contre le vendeur en cas de non-conformité du bien. Il faut donc être très précautionneux dans la phase de prévente.

Source: Flickr | Gonzalo Díaz Fornaro

Les spécialistes s’attendent cependant à une tendance baissière du prix de l’immobilier londonien. Il faut dire que les prix ont gagné en moyenne 44% en 4 ans, dont 17,1% sur l’année 2014. La baisse attendue devrait être de 2,6% selon le centre for Economics and Business Research: « des indicateurs importants, comme la raréfaction du nombre d’acheteurs potentiels et la durée plus longue de maintien de propriétés sur le marché avant qu’elles ne trouvent des acheteurs, annoncent déjà un déclin des prix. »

Quant aux charges classiques et moyennes d’un appartement (électricité, eau, gestion des déchets, etc.), elles s’élèvent environ à 200€ à Londres contre 180€ à Paris.

Quartiers de Londres

Londres recense 32 quartiers ou districts (boroughs). Selon votre mode de vie, solo, en famille, branché, sportif ou autre et surtout selon votre capacité financière, Londres vous offre une multitude d’opportunités en termes de résidence et de sorties.

Le vieux Londres, quartier de Westminster, recensant beaucoup de monuments historiques : Big Ben, le Parlement, l’Abbaye de Westminster influence marquée de culture byzantine, etc. C’est le centre historique et surtout politique de Londres. Un quartier à la fois aéré et monumental, une ressemblance avec les champs Elysées et la rue de Rivoli.

  • La City: quartier des affaires - que l’on pourrait apparenter à La Défense.

  • Soho/Covent Garden: quartier de la communauté gay et du shopping (comme les Halles et le Marais à Paris).

  • Camden Town: quartier branché et très excentrique, assez jeune.

  • Kensington et Chelsea: quartiers très bourgeois, riches en musées et parcs.

  • Brixton: appelé quartier caribéen, véritable lieu de sorties afros.

  • Shoreditch: quartier libéral avec beaucoup de bars et clubs.

  • Primrose et Hampstead: petits villages cosy en pleine ville, sur les hauteurs nord de Londres que l’on pourrait assimiler à Neuilly sur Seine ou le XVIème arrondissement. Quartiers des stars.

  • South Bank: la rive sud de la Tamise, quartier plus populaire qui connait un véritable essor, certainement du fait du prix de l’immobilier, un peu un XIXème arrondissement qui connait son envol.

  • East End: quartier indien et ouvrier.

  • Fulham et Brompton: quartiers résidentiels bourgeois avec de belles allées et de nombreux parcs où il est bon d’aller se promener ou pique-niquer aux beaux jours.

    Les terrasses sont souvent bondées et vous trouverez plein de magasins et restaurants. Le soir, vous pourrez vous adonner à danser la salsa dans de nombreux clubs.

  • Mayfair: très chic avec maisons démesurées et parcs ( un Vésinet dans la capitale parisienne), des commerces de luxe. Un environnement riche mais peu animé.

Ecoles et education

Si vous déménagez en famille, le choix des écoles deviendra un critère essentiel dans la localisation de votre résidence. En effet, vous ne trouverez pas de carte scolaire comme à Paris.

Les écoles les plus cotées ont une zone de "catchment area" parfois très petite et la plupart prennent de préférence les fratries. Il est conseillé de consulter le site de l'OFSTED en parallèle de vos démarches immobilières.

Source: Pixabay

Le système éducatif britannique encadre les enfants de 5 à 17 ans. Il est réputé comme le meilleur système européen : les écoles sont à 90% publiques et offre un enseignement strict sur les matières principales et des activités d'éveil nombreuses.

Les enfants étudient le matin et s'adonnent l'après-midi à ces activités sportives, d'éveil et de loisirs.

L'uniforme y est obligatoire dans le but premier d'effacer les différences de milieu social et l'appartenance à chaque école y est marquée.